FDA Magazine
Politique

Une avancée remarquable: 27% des femmes au sein du gouvernement Sama Lukonde

Les femmes leaders de la République Démocratique du Congo, des organisations féminines, de la société civile, politiques et d’autres domaines, se sont réunies ce mardi 13 avril 2021 pour remercier le Chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir respecté la constitution en son article 14 et de s’être investi personnellement pour assurer la représentativité féminine au sein du gouvernement Sama Lukonde. Il s’agit là d’une avancée très significative et surprenante qui pousse la gent féminine à s’investir davantage dans la gestion de la chose publique et à poursuivre leur combat de la parité jusqu’à atteindre de quota de 50% de représentativité dans les institutions.

La chargée de communication de la Dynamiques des Femmes Candidate (Dynafec) s’est chargée de lire, au nom des femmes, la déclaration des femmes en guise de remerciement au Chef de l’Etat pour l’intérêt manifesté à leur égard dans la composition de l’actuelle équipe gouvernementale. Cet élan devrait se poursuivre dans tous les domaines de la vie publique. Tel est le souhait émis par les femmes qui ont pris l’engagement porter haut le combat de la gent féminine congolaise en mettant en avant-plan la compétitivité et la performance afin de relever le défi du développement du pays.   

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration :

« Nous, femmes de la République Démocratique du Congo, réunies en ce jour, nous basant sur la Constitution de notre pays en son article 14, remercions son Excellence le Chef de l’Etat et Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, pour s’être investi personnellement en veillant à l’avancement de l’effectivité de la parité Homme-Femme, débouchant ce jour à la sortie du Gouvernement Sama Lukonde où la femme congolaise est représentée à hauteur de 27%.

Nos remerciements s’adressent également au Premier ministre, Chef du Gouvernement, aux Chefs des regroupements et partis politiques ainsi qu’à la  Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi.

Par ailleurs, nous encourageons la poursuite de cet élan à tous les niveaux de la vie nationale, provinciale et locale, dans les secteurs politique, administratif, sécuritaire, économique, etc… Et ce, jusqu’à l’obtention de l’égalité Homme-Femme d’ici à l’horizon 2030.

Eu égard à ce qui précède, nous femmes de la République Démocratique du Congo, demeurons vigilantes et conscientes pour les institutions à venir afin de voir l’effectivité réelle de la parité en RDC.

Aux heureuses promues, nous adressons nos chaleureuses félicitations et nos vœux de succès dans l’accomplissement de leurs nouvelles fonctions qui seront placées sous le signe de la compétitivité et de la performance afin d’amener plus haut plus haut la femme et la jeune fille congolaise.

Que vive la République Démocratique du Congo, que vivent les institutions de la République, que vive la Femme Congolaise, je vous remercie ».

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article