FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Politique

Trois femmes accèdent au bureau du Sénat

Après moult tergiversations, le renouvellement du bureau du sénat a eu lieu. Aujourd’hui, cet organe de gestion de la Chambre haute du Parlement affiche complet à l’issue du vote de ses animateurs intervenu en début de semaine.

Sans un chalenger de taille en face, Modeste Bahati Lukwebo, l’ancien informateur ayant identifié la nouvelle majorité, a été élu à la présidence de cette institution avec quatre-vingt- neuf voix pour récoltées sur les cent et huit sénateurs composant le Sénat. Le leader de l’AFDC remplace ainsi à ce poste Alexis Thambwe Mwamba qui avait choisi de démissionner le 5 février dernier, après le dépôt de plusieurs pétitions visant les membres de son bureau.

Outre la présidence du bureau, d’autres postes répertoriés au sein de cet organe de direction ont été pourvus avec l’entrée de nouveaux animateurs mis à part Samy Badibanga, le seul membre rescapé de l’ancien bureau, porté à la première vice-présidence. Six de sept membres du bureau du Sénat ont, en effet, été remplacés. La grande particularité de ce chambardement au niveau du bureau du sénat concerne la représentation féminine. Cette donne est bien perceptible à travers la présence de trois femmes dont les candidatures ont requis l’approbation de leurs pairs. Il s’agit du rapporteur adjoint Nathalie Bulan’sung élue avec 36 voix, de la sénatrice Carole Agito élue questeur avec 50 voix et de la sénatrice Ida Kidima élue questeur adjoint avec 65 voix.

Il s’agit des femmes de tête ayant fait leurs preuves dans leurs domaines respectifs. Elles incarnent le renouveau dans l‘approche de la question du Genre, de l’égalité des chances et de la parité au niveau institutionnel. Leur ascension donne la mesure de ce que la femme congolaise est capable de faire si on lui en donne l’opportunité.

Il est à noter que Carole Agito fut Directeur Général de la Société nationale d’assurances (Sonas) pendant près de onze ans et président de l’Agence nationale des entreprises du portefeuille. De son côté, la nouvelle rapporteur adjoint du sénat et aussi la plus jeune du bureau (36 ans), Nathalie Bulan’sung, est l’élue de la province du Kwango et cadre du parti politique « Avenir du Congo ». Quant à la nouvelle questeur adjoint, Ida Kidima, elle est sénatrice élue du Kwilu et cadre du Parti Lumumbiste Unifié (Palu).

Ainsi donc, le nouveau bureau du sénat se présente de la manière suivante :

1. Président : Bahati Lukwebo  

2.  Premier vice-président : Samy Badibanga

3.  Deuxième vice-président : Sanguma Mossai

4.  Rapporteur : Kanyimbu  Michel

5.  Rapporteur adjoint : Bul’ang’sung Nathalie

6.  Questeur : Agito Carole

7.  Questeur adjoint : Kidima Ida

Avatar
L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article