FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Mode

Tania Ibabila : « Notre personnalité se relie à notre accoutrement »

Relookeuse et responsable de « Chazal style », Tania Ibabila veut s’accorder du temps pour aider certaines personnes à retrouver une image qui leur ressemble. Au cours d’une récente interview accordée à Femme d’Afrique Magazine, elle nous livre ses impressions tout en égrenant quelques détails sur sa philosophie basée sur le respect de la personnalité humaine.

Femme  d’Afrique Magazine : Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Tania Ibabila : Je repond au nom de Tania IBABILA MPUTU. Je suis née à Kinshasa le 5 avril d’une certaine année. Fille de Monsieur IBABILA Léonard-Roger (décédé) et de Madame Marie-Jeanne NSANSI IBABILA. Je suis sixième d’une famille de sept enfants. Quant à mon état-civil, je suis célibataire. Diplômée en Latin-Philo au Lycée Sacré-Cœur, j’ai obtenu ma licence en Droit économique et social à l’Université Protestante au Congo. Je suis relookeuse et responsable de « Chazal style », une boutique en ligne, et conseillère en image au Centre de formation à distance de Belgique.

Aujourd’hui que vous vous lancez dans l’industrie de la mode, quel est votre cheval de bataille ?

Il y a lieu de nous demander combien de fois avons-nous été influencée par les choix parfois erronés d’une vendeuse d’illusions voulant faire du profit et qui privilégie les tendances du moment au détriment de notre vrai look? Ou encore, combien de fois nous nous sommes habillés en fonction de nos stars et des personnes qu’on admire etc. Ainsi donc, notre champ de bataille est de faire à la communauté qu’il y a un lien étroit entre, premièrement, notre personnalité et notre façon de s’habiller.

Deuxièmement, l’autre cheval de bataille consiste à nous amener à comprendre que notre façon de s’habiller a un impact dans plusieurs domaines de notre vie.  Troisièmement, nous nous préoccupons d’aider à assujettir la mode à notre caractère, à notre tempérament,  à notre style de vie parce que « la mode, c’est ce que vous achetez et le style, c’est ce qui vous appartient ». Enfin,  nous nous attelons à conseiller à nous aimer, à nous accepter  et à développer l’estime de soi et la confiance en soi.

Pourquoi avoir choisi le thème « le Paraître et le Devenir » ?

Notre image est notre moyen de communication. Elle doit être le reflet de notre identité. Parfois, l’image que notre personne dégage ne reflète pas toujours ce que nous souhaitons transmettre. Refléter une autre image à l’opposé à celle que nous voudrions communiquer ou transmettre peut nous desservir. En effet, la perception que les autres ont de nous peut influencer certaines situations de la vie courante : rencontre relationnelle,  rendez-vous amoureux, entretien professionnel etc. Lorsque nous parlons de « Paraître », c’est la notion de l’apparence dans le monde (prendre soin de son physique, savoir choisir ses vêtements etc). Comme quoi, dans la vie tout est question d’apparence.  

« Devenir », c’est le passage d’un état à un autre ou le passage d’une apparence à une autre. Tout ce que nous faisons dans la vie à un but précis. Donc, quand nous disons « paraître et le devenir », cela renvoit à l’apparence qui est aussi une façon de vivre. Il existe une corrélation parfaite entre le paraître et le devenir.  

1. Le paraître a trait à l’apparence ou à l’image que l’on donne ou que l’on veut donner

2. Devenir, c’est quitter un paraître pour un autre. 

Il sied de signaler que, le changement ou le passage d’un état à un autre n’est pas le fait du hasard. Il y a forcément une raison qui pousse les gens à changer de style, elle peut être privée ou professionnelle.

Avez-vous un modèle, ou quelqu’un vous a inspiré ?

Je n’ai pas de modèles, ou mieux, il n’y a aucune personne qui m’a inspiré. Par contre, il y a des émissions étrangères entre autre « 10 leçons pour être Canon »,  « les Reines du Shopping »,  « Beauty Match » etc. qui ont suscité en moi l’envie de me lancer dans le relooking et le conseil en image.

Votre mot de la fin

Merci à Femme d’Afrique  Magazine pour cette opportunité. Je tiens aussi à dire à mes fans que l’habillement est une conception de soi que l’on porte sur soi.



Avatar
L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article