FDA Magazine
Politique

RDC/Participation de tous à la gouvernance: Le Kasaï Central honore les femmes et les jeunes

Il a été lancé ce mardi 22 mars 2022 les activités de dissémination du recueil d’adages et proverbes de la culture luba du Kasaï qui soutiennent et encouragent la participation, l’implication et la prise en compte des femmes et jeunes dans la gouvernance.

C’est le Conseil régional des organisations non gouvernementales de développement (CRONGD) Kasaï et Kasaï Central,qui a assuré la rédaction de cet ouvrage, dans le cadre du projet de *promotion de l’éducation civique et électorale pour un engagement actif des femmes et jeunes en RDC » que réalise un consortium des ONG(COSCEE) depuis 2018 sur l’ensemble du pays sous le lead de l’INADES Congo avec le financement de l’Union européenne .

D’après le secrétaire exécutif du CRONGD qui estime que les pesanteurs culturelles, traditions et croyances hostiles sont à la base de la faible représentation des femmes et jeunes dans les instances décisionnelles,ce recueil est un rassemblage de valeurs,de proverbes,de dictons,de citations… depuis des aïeux reconnaissent une énergie indispensable et une force non négligeable de la femme et du jeune,qui les stimulent à participer de façon responsable dans tout le système de gouvernance et de développement.

Albert Kiungu Muepu a fait savoir que les recherches pour l’élaboration de ce recueil ont été menées entre juin et décembre 2021 par les différents acteurs socioculturels de la place .

 » Les objectifs de ce recueil sont entre autres ;
C’est de contribuer à la transformation positive de la société kasaienne par l’adoption des comportements,langages, attitudes, perceptions, habitudes et mentalité favorable à l’équipe du genre,
Contribuer au changement du discours et du narratif sur les relations hommes-femmes
*amener les femmes à cesser de se considérer uniquement comme des outils de production mais à développer de l’estime de soi ainsi qu’à jouer un rôle actif au développement de nos cités » a-t-il indiqué.

Notons que le challenge de vulgarisation de ce livret a été lancé par le représentant et directeur de cabinet de la ministre provinciale en charge du genre, famille et enfants au Kasaï Central. Fabrice Bena Mulumba a félicité toutes les parties prenantes pour ce travail titanesque et appeler les leaders d’opinions et influents présents dans la salle à la vulgarisation a grande échelle ce recueil.

Pour Jacqueline Tshibuabua, conseillère du gouverneur ai en matières Socioculturelles ayant contribuée à ce travail « les hommes de mauvaise foi ont tû les bonnes valeurs qui valorisent les femmes et jeunes pour promouvoir les pensées qui avilissent. Nos ancêtres ont dit tshididibu tumpu,tumpu.Mianda ya kale ki n’yalelu c’est-à-dire tout change et tout évolue. Jadis,les femmes ne geraient pas mais actuellement nous sommes capables de gérer et développer ensemble avec les hommes »

Cette activité a réuni plus des 50 acteurs des osc,a eu pour cadre la salle des réunions du CRONGD à Kananga.

Votre avis sur cet article