FDA Magazine
Actualité

RDC/Dossier RAM:Rejet de la motion contre le ministre kibassa,la réaction musclée des femmes leaders de SYEDDI

Le rejet de la motion contre le ministre de PNTIC, Augustin Kibassa Maliba, dans l’affaire RAM alors qu’un groupe d’élus nationaux souhaitaient la suppression de cette redevance, ne laisse personne sans mot vu la non-traçabilité de cette taxe imposée au peuple congolais et la divergence suscitée par les mécanismes d’opération de cette taxe.

La récente réaction est celle de Chantal Kidiata, coordonnatrice de la synergie des femmes dynamiques pour le développement intégré (SYFEDDI), qui monte au créneau pour decrier la révision du RAM et la manière d’agir des députés nationaux qui sont appelés à être du côté de la population à chaque fois.

« On doit exprimer le regret de voir que, même si les députés font leur travail, il est dommage qu’ils n’ont pas pris en compte les cris de la population pour faire supprimer ce geste qui est proche de l’escroquerie. »a-t-elle dit

A l’en croire,ce geste fait montre combien les députés n’ont aucun pouvoir sur ceux qui font souffrir la population, alors que le départ du ministre Kibasa aurait servi d’exemple aux autres ministres et annonce aux députés que cette mauvaise foi qu’ils ont affiché leur coûtera cher aux prochaines joutes électorales.

Rappelons que, la plénière de ce mercredi 13 octobre 2021 statuant sur le dossier RAM, a coupé court à la poursuite du ministre kibasa dans l’affaire RAM, dont la majorité d’élus nationaux ont jugés bon de laisser cette question entre les mains du gouvernement central enfin de tirer de conclusion.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article