FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Entrepreneuriat

Première Foire des femmes de médias : Christelle Mpongo rassure les femmes au travers de son média

Editrice du Magazine Femme d’Afrique, Mme Christelle MPONGO s’est assignée trois objectifs majeurs dans le cadre de la promotion de la femme. Ensemble avec les femmes évoluant dans l’organe de presse quelle a initié, elle s’est fait l’écho de ces objectifs à l’occasion de la tenue, mercredi 18 mars 2020, de la première édition de la Foire des femmes de médias organisée par l’UCOFEM et l’ACOFEPE.

En effet, la participation de Femme d’Afrique Magasine à la Foire abritée par le Collège BOBOTO vise à promouvoir les activités et les talents de la femme africaine, contribuer à une requalification de la perception négative dont la femme a toujours souffert dans la société africaine en proie aux us et coutumes encore vivaces ainsi qu’à relever les défis, les incohérences et amener la femme à l’auto-prise en charge.

L’occasion faisant le larron, l’initiative de cette activité a contribué à promouvoir l’image des femmes de médias sur les rôles que jouent ces dernières dans la consolidation de la démocratie à travers leurs productions médiatiques.

C’est dans ce cadre que l’éditrice en chef et propriétaire du Magazine Femme d’Afrique a clarifié le sens porté au produit. Ce magazine, précise-t-elle, est une entreprise de presse qui encourage la femme à assurer pleinement sa responsabilité dans tous les domaines et lui permettre de développer ses activités.

Femme d’Afrique Magazine qui fait sienne la lutte de la gente féminine en vue de son émancipation, encourage les femmes à assurer pleinement dans tous les domaines d’activités ou elles excellent, a fait comprendre Mme Christelle MPONGO.

La femme se lève et fournit des efforts, nonobstant les diverses formes de violence qu’elle endure en temps de guerre.

Il s’agit, pour elle, de démentir les clichés négatifs lui accolés souvent à tort. En relief, les compétences de la femme, ou encore, en décortiquant des phénomènes sociaux dans lesquels elle est directement impliquée tout en regardant à la surface ses tares et ses contradictions.

Libérée des conditions lui imposées par la tradition, la femme du temps moderne veut prouver qu’elle mérite un meilleur traitement social et une considération plus grande.

Elle est, en somme, le reflet de la modernité, des progrès de la science et de la technologie soutenus par un renouvellement mental affranchi de toute sorte de tabous. C’est la raison de promouvoir les initiatives de la femme et offrir une tribune à celles qui se distinguent dans leurs activités professionnelles, associatives ou commerciales.

Votre avis sur cet article