FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Actualité

Ministère du Genre et famille : Améliorer les conditions carcérales des femmes et enfants au cœur des discussions

Une délégation de l’Unité pénitentiaire de la Monusco a été reçue dernièrement par la Vice-ministre d’État, ministre en charge de Genre, famille et enfants, Béatrice Lomeya Atilite, à qui elle a transmis officiellement les recommandations de l‘atelier pour une stratégie de prise en charge des femmes et enfants en milieu carcéral.

L’occasion était donnée aux deux parties de passer en revue la situation des femmes et des enfants en milieu carcéral et, à la lumière des propositions faites, voir dans quelle mesure améliorer leurs conditions de détention. Lesdites recommandations ont été classées en trois catégories, à en croire Mme Patricia Sai qui s’est exprimée à ce sujet après l’audience. Sur le plan infrastructurel d’abord, il est question de construire des geôles répondant aux standards internationaux et orientés vers la satisfaction des besoins des femmes et enfants détenus.

Au plan juridique ensuite, il s’agit d’adopter des lois qui sécurisent ces catégories sociales vulnérables tandis qu’un budget censé répondre à leurs exigences spécifiques est attendu dans le domaine organisationnel. Au-delà, ces recommandations visent simplement à réduire, tant soi peu, les motifs d’inculpation discriminatoire de ces détenus particuliers pour lesquels des engagements ont été pris pour une meilleure prise en charge carcérale.

Le ministre de la justice ainsi que celui du Genre, famille et enfant, ont pris à cœur la problématique ainsi soulevée et ont promis d’y réserver une suite favorable.

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article