FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
EQUITY – BANQUE_DIGITAL
Culture

Marie José Njiba, dit MJ 30 traverse de la musique profane au gospel

La chanteuse congolaise Marie José Njiba, dit MJ 30, a déclaré après son baptême de conversion à la vie chrétienne qu’elle ne fera plus la musique dite mondaine. Elle décide librement de chanter désormais pour la gloire de Dieu.

C’est au cours d’une interview réalisée à « Raconte », un programme diffusé sur YouTube, que  Marie José parle de sa conversion.

« J’ai le don et je vais l’exercer pour la gloire de Dieu. Je ferai maintenant des albums dans lesquels Jésus aura la gloire et les gens seront édifiés »

a-t-elle déclaré.

A en croire MJ 30, le monde de la musique profane l’a conduite à certaines pratiques impures telles que la séduction et la prostitution.

« Une fois sur scène, il fallait provoquer, séduire, faire des clips calculés pour la prostitution. Aussi, tu dois posséder certaines choses qui te protègent contre les attaques. Tu commences avec ton talent, mais les gens viennent te dire qu’il faut plus »

rajoute-t-elle.

Cependant, certains observateurs s’interrogent si cette artiste musicienne tiendrait le coup et persévérerait dans sa nouvelle vie et dans sa carrière qui désormais est orientée vers les louanges à Dieu.

D’autres encore s’interrogent sur ce que deviendraient ses droits en rapport avec les chansons qu’elle a déjà enregistré dans la musique qu’elle qualifie de profane.

L'auteur

journaliste reporter depuis 2007

Votre avis sur cet article