FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Santé

La Journée mondiale de contraception est célébrée cette année sous le thème : « choisir sa contraception »

Le monde entier célèbre chaque 26 septembre la journée mondiale de contraception, et pour cette année le thème retenu est choisir sa contraception.

C’est depuis 1967 que la contraception a été légalisée, et pour sensibiliser d’avantage sur cette question, le 26 septembre de chaque année est consacré « journée mondiale de contraception » en vue de battre campagne sur son utilité.

L’objectif de cette journée est de sensibiliser et faire connaitre les différents moyens de contraception au public en général et en particulier aux enfants de 15 à 24 ans de manière à réduire le nombre de grossesses non désirées et la propagation des maladies sexuellement transmissibles.

De ce fait, la contraception est désignée comme étant l’ensemble des moyens employés pour provoquer une fécondité temporaire chez la femme et chez l’homme. Elle est également définie comme étant les différentes méthodes qui ont pour but d’éviter une grossesse.

Cependant, on retrouve plusieurs sortes de contraceptifs. Voici les plus utilisées :

  • La pilule : médicaments prise de manière orale et qui permettent de bloquer l’ovulation.
  • L’anneau vaginal : anneau flexible en plastique poreux qui contient une association d’hormones et que l’on insère au fond du vagin pour prévenir toute fécondation.
  • Le timbre contraceptif : carré, lisse et très mince qui s’applique directement sur la peau préférentiellement sur le torse (à l’exception des seins), l’abdomen, la fesse ou la face externe du bras (deltoïde) et qui diffuse la dose d’hormones nécessaire au blocage de l’ovulation.
  • Le stérilet hormonal : c’est un contraceptif qui s’insère au niveau de l’utérus et qui offre une protection anti grossesse d’une durée de trois ou de cinq ans, selon le modèle utilisé.
  • L’injection intramusculaire : Cette méthode contraceptive ne contient qu’un seul type d’hormone, soit un progestatif. Ce dernier est administré par injection dans un muscle (au niveau d’un bras, d’une fesse ou d’une cuisse).

Selon les statistiques, chaque année on enregistre 80 millions de grossesses non désirées et dont un quart se termine par des avortements de fortune dans des conditions d’hygiène et de sécurité précaire, entraînant 70000 décès. Le constat est tragique d’où l’importance de cette journée qui se présente comme une occasion de battre campagne d’information et de sensibilisation autour de la contraception.

Avatar
L'auteur

journaliste reporter depuis 2007

Votre avis sur cet article