FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
EQUITY – BANQUE_DIGITAL
Gastronomie

La fougère à l’huile de palme

Repas très riche en protéine, manganèse, phosphore, zinc, vitamine B2, B3, A, ET C, la fougère (Misili) est excellente en fer pour les hommes et un magnésium pour les femmes. Quand on parle de « misili » en RDC, on fait allusion aux ressortissants du Bandundu et c’est l’une de leurs aliments de base. Le « misili » a une grande quantité des protéines que d’autres légumes. Il nous évite les maladies telles que la maladie cardiovasculaire, le cancer et d’autres maladies chroniques.

Composition
• Deux bottes de misili (fougères)
• 2 Tomate fraiches
• 1 gousse d’aie
• Ndembi (ciboulette)
• 1 Oignon
• Piment vert
• Basilic (mazulu)
• Une cuillère à soupe de bicarbonate
• Jimbo marinade.
• 3 chinchards

Préparation

Pour préparer le « misili », on commence par choisir les tiges tendres des fougères, bien les nettoyer à l’eau, les couper en petits morceaux, les mettre dans la marmite avec l’eau, puis les mettre au feu avec le bicarbonate de cuisine, les laisser bouillir pendant 15 minutes, puis les retirer ensuite, les rincer à l’eau tiède propre pour ensuite les piller dans le mortier.

Apprêter les épices, les piller puis faire la sauce dans la poêle. Verser cela dans la marmite de « misili », ajoutez le chinchard, mettre du sel et l’eau. Laisser cuire environ 25 minutes, le remuer de temps en temps en ajoutant le cube et le piment.

Le « misili » se sert avec le fufu, la chikwangue et labanane plantain.

Votre avis sur cet article