FDA Magazine
Société

La CNSSAP pour une bonne sécurité des agents publics

« Pourquoi la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) et quel espoir pour la RDC ? ». Telle est la thématique ayant sous-tendu la réunion ayant récemment mis autour d’une table, les responsables des médias et les responsables de la CNSSAP.

Prenant la parole, à cette occasion, en sa qualité de chargé de communication de la CNSSAP, M. Dan Kaniki a procédé à une brève présentation de la CNSSP. Celle-ci a été créée le 14 décembre 2015 dans le cadre du Programme de la Réforme de l’Administration publique et est devenue opérationnelle en 2017. Il lui a été assignée la mission d’organiser et de gérer les prestations de sécurité sociale des Agents publics de l’Etat dans un régime contributif en RDC avec un taux de cotisation au régime de 3% par employé et 6% pour les employeurs.

Seul le salaire constitue la base de cotisations que la CNSSAP retient à la source. Les agents de carrière de service public de l’Etat, les militaires, les policiers, les enseignant et autres sont les principaux assujettis à ces cotisations.

A ce jour, la CNSSAP a déjà enregistré 171.000 cotisants, essentiellement des fonctionnaires avec carte bleu. Sur le plan professionnel, il sied de signaler que la CNSSAP est la première Institution publique en RDC certifiée en décembre 2019 et conforme à la norme internationale ISO9001 relative au système de management. « La CNSSAP n’a pas compétence de mettre les agents publics à la retraite. Elle se limite au paiement des agents publics mis à la retraite par l’Etat congolais, leur employeur attitré », a conclu Dan Kaniki.

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

1 Comment

  1. A mon avis , la sécurité des agents ne concerne pas que le secteur public. Que l’État veille à l’extension de la sécurité sociale dans le secteur privé. Ceux yo travaillent dans le secteur privé travaillent trop avec un maître salaire pour zéro sécurité après la retraite.

    La sécurité sociale doit concerner tous les secteurs .

Votre avis sur cet article