FDA Magazine
Entrepreneuriat

Kinshasa : Préoccupé par l’autonomisation de la femme, « Femme d’Afrique Magazine » organise une formation en photographie.-

Le magazine Femme d’Afrique paraissant à Kinshasa a ouvert, ce mercredi 27 juillet, une session de formation en photographie, en partenariat avec l’ONG « Kivuvu ya nketo ». Destinée à un groupe de dix participantes, cette formation qui durera trois jours est la première que « Femme d’Afrique Magazine » organisé dans le cadre de l’autonomisation de la femme. Justifiant le contexte de cette formation, l’éditrice générale de Femme d’Afrique Magazine , Mme. Christelle Mpongo, a précisé que cette session consiste à promouvoir les activités de la femme et stimuler ses talents en photographie, domaine à prédominance masculine.

« L’idée m’est venue d’initier cette formation à partir de différents reportages auxquels j’ai participé et où je me suis retrouvée souvent seule femme pour la prise des images », a expliqué l’éditrice générale de « Femme d’Afrique Magazine », Mme Christelle Mpongo, ajoutant qu’elle avait constaté l’absence de la femme dans ce secteur important de médias.
Dans son acharnement à briser ce stéréotype dans le domaine du genre, Mme Christelle Mpongo s’est déterminée à effacer cette ligne rouge tant à Kinshasa que dans les provinces du pays.
Elle a, dans cet ordre d’idées, émis le souhait de voir s’organiser des festivals dans ce secteur en vue d’aider la femme à comprendre l’importance et le sens de l’image.


« Au delà d’un besoin accru d’une main-d’oeuvre féminine dans ce domaine, la photographie exige à la fois la technicité et l’art, a-t-elle insisté.
Pour la patronne de Femme d’Afrique Magazine, afin de lire un texte ou de faire la promotion d’une entreprise, il faut présenter une belle image.
Intervenant à cette occasion, le formateur de cette première édition, Toujet Ntumba, a martelé sur l’importance de l’image, ajoutant qu’il ne faut pas savoir seulement comment prendre l’image, mais aussi savoir expliquer pour cette image, puisque derrière l’image, il y a un message.
Certe formation regroupe aussi des partenaires masculins venus de différents horizons professionnels.

L'auteur

Votre avis sur cet article