FDA Magazine
Société

Kasaï Central: Une organisation favorise une cohésion sociale chez les femmes rapatriées d’Angola

L’ONG «Cris du Peuple Opprimé » remet à 100 congolais rapatriés de l’Angola des volailles après une formation
Dans le but d’assurer l’autonomie des familles congolaises rapatriées de l’Angola et installées au village Nkonko à environs 13 kilomètres du centre ville de Kananga en RDC, l’organisation « cris du peuple opprimé » vient de remettre cette semaine à 60 femmes et 40 hommes des kits pour l’élevage des volailles. Ceci dans le cadre du projet d’appui à la réinsertion socio-économique des familles des réfugiés et rapatriés de l’Angola financé par l’ambassade des États-Unis.

D’après la chargée des vbg au sein de cette organisation, ce don vise l’autonomisation de ces personnes et soulager, tant soit peu, leur souffrance ainsi que la lutte contre les violences sexuelles décriées dans cette communauté à cause de la pauvreté qui frappe la majeure partie des retournés.

Pour Carine Kapinga, chargée des VBG à l’ONG CPO et représentante du Docteur Marleine Ndelela coordinatrice de CPO, ce don intervient quelques jours après la formation des bénéficiaires sur la conduite d’élevage et la mutuelle de solidarité.

Elle indique qu’avant la fin de cette semaine, des agents de l’ONG CPO, vont descendre sur terrain pour suivre de près l’évolution de ces volailles.

A elle d’ajouter que leur ONG va également, via son vétérinaire, vacciner ces volailles pour les épargner des épidémies.

Des bénéficiaires ont promis de gérer ces kits en bon père de famille pour espérer une croissance numérique.

Notons que chaque kit est composé de 4 volailles dont 3 femelles et 1 mâles

Votre avis sur cet article