FDA Magazine
Société

Kasaï Central : Une Ong met en place une clinique juridique à Kananga

Il s’est tenu le lundi 31 janvier 2022 à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central, la cérémonie officielle d’inauguration de la clinique juridique de l’ONG Femme main dans la main pour le développement intégral (FMMDI). Présidée par le ministre provincial ai de la justice du Kasaï Central en présence de plusieurs représentants des agences des nations unies et acteurs de la société civile locale, cette activité a eu pour cadre, la salle polyvalente de cette organisation de défense des droits humains et de lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Dix ans après sa création, FMMDI se dote d’une clinique juridique. La directrice-pays de cette structure nationale révèle que cette action est consécutive à une des résolutions prises lors des travaux de l’assemblée générale de FMMDI tenue en date du 25 au 27 décembre 2021 dernier dans le souci de capitaliser les expériences acquises au cours des dix dernières années dans cette lutte.
A en croire Nathalie Kambala Lyse, cette approche pragmatique optée par sa structure intervient suite à la recrudescence des cas des violations des droits des femmes et des filles en province.

« Dans le souci de ranger l’organisation de notre ONG sur l’orbite de standard de qualité et de redevabilité humanitaire qui exige entre autres ; d’apporter une assistance humanitaire de qualité adaptée aux besoins de la population en temps opportun et avec leur pleine participation », explique Nathalie Kambala Luse comme pour motiver la création de cette structure.

Par la même occasion, elle a annoncé la mise en place d’une clinique gynécologue pour la prise en charge sanitaire des survivantes des violences sexuelles. Notons que cette clinique a pour mission ; d’aider les femmes vulnérables à avoir accès aux droits et à une justice de qualité et équitable.

De son côté, le ministre provincial ai de la justice a salué l’initiative de l’Ong FMMDI pour la dignité des femmes et filles. Blaise Lumpungu a promis l’accompagnement du gouvernement provincial dans cette lutte avant d’exhorter les différents partenaires à continuer à appuyer cette organisation dans ses actions pour un environnement sain pour tous.

Notons que cette clinique juridique de FMMDI est coordonnée par Me Jacques Nkole sous l’assistance de Me Alexandre Tshiama. L’on note, en outre, un secrétaire, un pool de trois avocats et un pool de trois assistants psychosociaux.

Votre avis sur cet article