FDA Magazine
Société

Kasaï Central : Lutte contre les VBG, un parterre de professionnels de médias du briffés sur la communication efficace sur ce fléau social

L’Ong Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï, FMMDK, une structure évoluant dans la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre a tenu ce dimanche 19 septembre 2021 un briefing à l’intention d’une dizaine de journalistes des médias œuvrant dans la ville de Tshimbulu et correspondants des médias en ligne.

L’objectif poursuivi est doté ces partenaires de FMMDK d’un langage professionnel en matière de violences sexuelles pour une communication efficace et responsable.

Coordonnatrice nationale de cette organisation, Nathalie Kambala Luse qui a dispensé une matière grise se rapportant aux VBG et aux principes directeurs,attend des professionnels des médias un travail de qualité dans le traitement des informations se rapportant aux survivantes de Violences sexuelles. Parmi les formes des violences, le Numéro 1 de Fmmdk-Ong a noté les violences physiques, sexuelles, émotionnelles, psychologiques, sociales, économiques, privation des ressources ou d’opportunités…

Mais l’élément fondamental en matière de violences demeure le consentement éclairé pour les adultes et les enfants de moins de 18 ans ne sont pas en mesure de donner leur consentement éclairé pour des actes tels que la mutilation génitale féminine, le mariage, les relations sexuelles, etc.

De son côté, Dieudonné Kabasua a insisté devant ses confrères journalistes à la communication responsable et efficace dans l’écriture journalistique des cas des VBG. Il a insisté surtout sur les 4 principes directeurs des survivantes, notamment, le droit à la sécurité, droit à la confidentialité, droit à la dignité et au respect et la non-discrimination.

Bien avant la fin de cette rencontre, prenant la parole, le Chef de bureau à la Division du Genre en charge des VBG a insisté sur les conséquences de la violence dans le domaine de la santé, celui affectif ou psycho-social et le domaine de la sécurité ou de l’environnement.

Rappelons que cet atelier intervient quelques jours après le briefing de Kananga. Ce, en marge du projet Justice-Autonomisation-dignité des femmes et jeunes filles (JAD) qu’exécute FMMDK dans la province du Kasaï Central avec le financement de UNFPA.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article