FDA Magazine
Actualité

Journée mondiale de la jeune fille 2021: FMMDK interpelle les jeunes filles sur leur apport au développement de la communauté

“Numérisation et autonomisation de la jeune fille ainsi que son épanouissement”, c’est le thème national retenu de la commémoration de la Journée internationale de la jeune fille (JIF) célébrée ce 11 octobre de chaque année,  une occasion pour l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï (FMMDK), réitère son engagement à accompagner les filles du Kasaï Central à préparer leur avenir.

Au cours  de son allocution, Madame Nathalie Kambala Luse, coordonnatrice de cette ONGDH, à noter certains projets mis en chantier par elle avec ses partenaires afin de dépouiller le complexe chez la fille et la rendre utile dans la société.

“Nous sommes en train d’encadrer, avec le HCR, les filles déplacées, retournées, réfugiées que nous avons scolarisées afin d’être utiles pour la province.

Avec UNFPA, nous travaillons dans la prévention, les violences sexuelles et celles basées sur le genre VBG. Et enfin, nous exécutons le programme JAD (Justice, autonomisation et dignité de la femme et fille du Kasaï Central) qui nous aide à transmettre aux jeunes filles différentes connaissances sur le mentorat pour préparer leur leadership…”

Ainsi,  Madame Nathalie Kambala invite les parents et l’État congolais à s’inscrire dans sa logique pour parvenir à une justice sociale pour les jeunes filles. Raison pour laquelle, elle invite les jeunes filles à la prise de conscience et de leurs responsabilités pour leur participation active au développement de notre pays.

“J’interpelle les parents et le pouvoir public à s’inscrire dans cette logique afin de garantir le droit et parvenir à une justice sociale, une inclusion totale de la jeune fille. D’autre part, j’invite les filles à prendre connaissance du chemin auquel elles doivent parcourir pour se frayer une place de choix dans la société”, ajoute-t-elle.

Retenez que cette journée a été instituée dans la résolution 66/170 par l’Assemblée générale des Nations-Unies, pour reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles font face.

Contrairement aux autres provinces de la RDC, le Kasaï central, elle est célébrée sous le thème : « Ma voix changera mon avenir».

Sous la direction du ministre provincial en charge du genre, famille et enfant, plusieurs activités commémoratives sont annoncées à travers la province.

Jean claude Ngamulume ( correspondant Kassaï central)

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article