FDA Magazine
Espace Tendresse

Hygiène intime pour homme : prendre soin de son pénis

Les hommes doivent laver quotidiennement leurs organes génitaux pour éviter les mauvaises odeurs, limiter la macération et les risques d’irritation. Comment procéder ? Quelle toilette après un rapport sexuel ? Il est certes que l’hygiène intime reste un sujet tabou, encore plus quand il s’agit de celle des hommes

Au cours d’un entretien avec Femme d’Afrique Magazine, le docteur Medina passe en revue quelques astuce pour mieux entretenir son pénis

Avant tout, il faut rappeler qu’il y a deux types de peau sur le pénis : les muqueuses et la peau kératinisée. La muqueuse est plus fragile que l’autre et peut notamment être irritée par les sécrétions acides du vagin mais il peut aussi y avoir d’autres risques : le sexe anal comporte aussi son lot d’irritants et de bactéries qui peuvent causer des infections et même la fellation signifie que le pénis va entrer en contact avec des enzymes conçus pour aider à digérer la nourriture (ils peuvent vous irriter l’urètre).

C’est donc pour ça qu’il faut avant tout rincer son pénis avec de l’eau chaude et utiliser un produit nettoyant non agressif comme du savon. Aussi, il ne faut pas oublier d’aller uriner. Cela peut permettre de nettoyer l’urètre et ainsi empêcher les infections urinaires. N’hésitez pas non plus à utiliser une petite crème hydratante ou une lotion, ça ne fait jamais de mal.

Bons, mauvais gestes : comment se laver ?

La toilette intime de l’homme doit être faite le plus simplement possible. Les bons gestes sont de la douceur avant tout ! Il est important de bien insister sur la zone pileuse du pubis et proscrire les lavages énergiques sur la verge et le gland. Le scrotum (bourses), la région du périnée jusqu’à l’anus doivent également être lavés avec soin. Pour les hommes non circoncis, il faut décalotter le gland et rincer sous l’eau les replis du prépuce. « Le rinçage après l’utilisation d’un produit nettoyant est très important, car la pénétration des actifs est accrue au niveau des muqueuses, en particulier dans les plis du prépuce » insiste le docteur Medina .Il est ensuite essentiel de bien sécher la zone pileuse, le pénis et le gland en tamponnant délicatement et surtout sans frotter pour éviter les irritations !

Votre avis sur cet article