FDA Magazine
Interview

Hasse Tukuzu Rhondukuzu Parfaite : Mon challenge au quotidien est de devenir une meilleur version de moi-même

Une femme battante, réaliste, très créative, congolaise d’origine du Grand Équateur, Hasse Tukuzu a créé sa propre entreprise de beauté dénommée « Hasseperfect-beauty » à Kinshasa en République démocratique du Congo. Elle a accordé une interview à Femme d’Afrique Magazine.

Femme d’Afrique : Pouvez-vous vous présentez ?

Hasse Tukuzu Parfaite: Je suis une femme battante, réaliste de la République démocratique du Congo, originaire du Grand Équateur. Très créative, j’ai souvent eu l’air timide. Je suis aussi une grande humoriste pour ceux qui me connaissent de près.

FDA: Quel est votre parcours professionnel ?

HTP: Je suis licenciée  en Psychologie ; makeup artist, hairstylist et esthéticienne de formation. Ancienne chorégraphe et mannequin à plein temps. J’ai remporté le titre de Miss photogénique au concours Miss university (India). C’est ainsi que j’ai eu l’occasion d’embrasser plusieurs compétitions de beauté et œuvrer au milieu de la mode en tant que mannequin professionnel. Je suis également conseillère vestimentaire et beauté pour les évents.

FDA: Parlez-vous de votre challenge au quotidien ?

HTP: Mon challenge au quotidien, c’est de devenir une meilleure version de moi-même en fournissant beaucoup d’énergies pour arriver au sommet de tout ce que j’ai toujours rêvé. 

FDA: C’est pour quand votre Histoire de Miss?

HTP: Mon histoire de miss date à partir de 2014 à 2019.

FDA: Quel est votre rêve le plus fou ?

HTP: Mon rêve le plus fou est que la RDC soit représentée valablement dans tous les concours de beauté existant dans tous les coins du monde.

FDA: Qu’est ce qui reste dans votre rêve?

HTP: Je sais que je n’ai pas encore tout réalisé sur cette terre des humains. En parler maintenant, je ne saurais pas non plus le dire. Si Dieu nous prête encore vie et que nous arrivons enfin à les réaliser, je saurais en parler. Mais tant que ce n’est pas encore fait, je préfère ne pas en parler.

FDA: Explique-nous comment vous avez commencé votre entreprise ?

HTP: Au tout début, moi-même je n’avais  pas cette vision de créer un institut de beauté. Tout ce que je voulais, c’était de transformer les gens avec ma touche beauté. Au fur et à mesure, les gens appréciaient ce que je faisais. C’est à partir de là que l’idée de créer une entreprise commençait à naître en moi. J’ai commencé par créer une page Facebook pendant que j’étais encore étudiante en Inde. Je  faisais  mes modèles de coiffure, tresse et maquillage que je postais et je  commençais à avoir la clientèle et, petit à petit, ça grandit et nous sommes une équipe actuellement. Je crois bien que ça va encore beaucoup plus grandir dans les jours qui viennent.

FDA: Votre dernier mot ?

HTP: Les bonnes choses arrivent toujours au moment convenable, et tout ce qui nous arrive dans la vie nous prépare à ce que nous voulons être. Alors, il ne faut jamais arrêter de se battre et la patience paie. Toujours croire en Dieu et en vos capacités.

L'auteur

Votre avis sur cet article