FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Politique

Haïdara Aïchata Cissé décorée de la plus haute distinction au forum Crans Montana à Genève

L’honorable Haïdara Aïchata Cissé vient de marquer sa présence sur le podium et réussir à marquer les esprits sur l’élévation d’une femme au panthéon. Deuxième vice-présidente du parlement panafricain (PAP), Mme Haïdara s’est vue décerner la médaille d’or de la dix-neuvième édition du forum Crans Montana, à l’occasion de la 30ème session annuelle dudit forum, tenu du 26 au 29 juin 2019 à Genève.

Pour rappel, la médaille d’or du forum Crans Montana est la plus haute distinction honorifique décernée à des personnalités de haut rang en reconnaissance de leur action en faveur d’un monde plus humain. L’unique femme au bureau de la législature continentale africaine a donc été honorée pour ses actions en faveur de la paix, la sécurité et la coopération internationale au Mali (son pays), et sur l’ensemble du continent Africain.

La deuxième vice-présidente de l’organe législatif de l’Union africaine (UA) a également été saluée pour son combat inlassable en faveur de l’émancipation des femmes et du respect des droits fondamentaux de la femme Africaine : “ce que les hommes peuvent faire, je crois que les femmes peuvent le faire davantage. Je suis profondément touchée par cette distinction et je remercie le Forum Crans Montana qui a bien voulu me la décerner. J’y vois un encouragement à ne pas baisser les bras jusqu’à ce que la paix et la sécurité règnent sur notre continent, avec la femme au cœur de toutes les actions, car elle a démontré qu’elle est une véritable artisane de la paix”, a déclaré l’honorable Cissé très émue.

Mme Haïdara Cissé Aïchata, titulaire d’un brevet de technicien supérieur en comptabilité à Paris. Du haut de ses 1m 70, 80kgs a pesé de tout son poids au cœur de la crise sécuritaire au Nord-Mali. Chato, comme l’appelle affectueusement ses intimes s’est investie personnellement en faveur d’une solution définitive à la crise.

Puisque rien n’est de trop pour sa patrie, l’élue du peuple s’est dépensée physiquement, moralement et même financièrement au prix de sa vie pour décrier l’intox des groupes armés qui occupaient illégalement les régions Nord du Mali. La présidente du réseau des femmes parlementaires du Mali, membre de la commission défense s’est distinguée par ses actes de bravoure, le don de soi en allant jusqu’à affronter les terroristes et les ennemis de la paix sur les médias internationaux.

Cette brave dame a participé à tous les foras pour parler de la paix et la défense des droits des plus faibles ; notamment celui des enfants et des femmes. Son charisme et son courage politique ont obligé les forces du mal et la communauté internationale à la respecter, surtout pour ses prises de position en faveur d’une Afrique libre et indépendante. La médaille d’or du Forum Crans Montana vient s’ajouter au chevalier de l’ordre national du Mali qu’elle avait déjà reçu par les autorités du Mali pour son engagement et son rôle exceptionnel joué pendant cette crise institutionnelle et sécuritaire au Nord-Mali.

Avatar
L'auteur

Votre avis sur cet article