FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Banner 2020-2021 – 1
Banner 2020-2021 – 2
Santé

Grossesse : Pourquoi l’accouchement par césarienne ?

L’accouchement par césarienne est une intervention chirurgicale pratiquée sous anesthésie générale ou locale au cours de laquelle le bébé naît à l’aide d’une incision effectuée dans l’utérus. Elle peut être effectuée en urgence, au cours de l’accouchement, ou programmée à l’avance.

Après 9 mois de grossesse, bienvenue à la phase finale qui est celle d’accoucher. Cependant, suite à certaines complications, la naissance de bébé peut intervenir par césarienne.

A en croire le Docteur Emery, plusieurs situations d’urgence peuvent occasionner  cet accouchement rapide du bébé. Il s’agit entre autres, des signes de souffrance du bébé (apparition de troubles du rythme cardiaque, par exemple…), des saignements importants de la maman, ou encore, le mauvais positionnement du bébé : par le siège, par l’épaule ou par le front.

Aussi, ajoute-t-il, si l’enfant est trop gros alors que le bassin de la mère trop étroit, cela peut exiger l’application de l’accouchement par césarienne. De même, si l’enfant a un poids trop faible ou qu’il y a des anomalies du placenta bloquant le col de l’utérus avec risque de provoquer une hémorragie.

Une hypertension artérielle peut également entrainer des complications au cours de l’accouchement comme une grossesse multiple : l’accouchement de jumeaux représente plus de 50% des causes de césariennes.

Dans cette opération, poursuit le docteur, le praticien effectue une incision dans l’abdomen. Celui-ci rompt ensuite la poche des eaux et fait sortir le liquide amniotique, puis extrait le bébé.

Signalons qu’environ 2/3 des césariennes sont programmées et 1/3 sont décidées en cours d’accouchement. Les suites de l’accouchement par césarienne sont identiques à celles d’un accouchement par voie basse. Une suture de l’incision est effectuée : les points de suture sont retirés aux environs de 10 jours après.

L'auteur

journaliste reporter depuis 2007

Votre avis sur cet article