FDA Magazine
Santé

Grossesse : « la vaccination contre la Covid19 n’a pas d’incidence sur le fœtus»

À l’heure actuelle, la vaccination est présentée comme la seule piste de solution à emprunter en vue de réprimer la pandémie à Covid-19, un véritable fléau qui continue à ravager l’humanité toute entière. Elle se fait sur base volontaire et est gratuite sur toute l’étendue du pays.

Cependant pour les femmes enceintes, l’inquiétude plane quant à leur vaccinabilité du fait qu’elles sont présentées comme des personnes à situation sanitaire fragile.

En vue d’éclairer la lanterne des lecteurs, la rédaction des femmedafriquemagazine.net a rapproché le docteur Prince Lukubama, fondateur de l’Asbl « Allô Docteur Médical ».

FDM : Bonjour docteur ! Une femme enceinte peut-elle présenter des complications graves, une fois atteinte de la Covid19 ?

DPL : La femme enceinte est une personne à risque à cause de la baisse du système immunitaire qui caractérise la période gravide pour tolérer le produit de conception (conceptus ou fœtus), les modifications cardiovasculaires survenant au cours de la grossesse, certaines maladies pouvant se greffer à la grossesse, rendant celle-ci cormobide (HTA et grossesse, diabète et grossesse).  Et le risque de développer une forme grave au Covid19 est plus au 3e trimestre de la grossesse.

FDM : Le virus  peut-il vraiment entraver le développement d’un fœtus ?

DPL : Selon une étude, les femmes enceintes ont un risque de 16 à 32% de développer les formes sévères de la maladie. Mais le virus n’entraine pas de modification génétique au premier trimestre et la transmission verticale est presque nulle (cela n’a pas encore été objectivé).

FDM : Est-il possible pour une femme enceinte de recourir à la vaccination en vue de prévenir la Covid19?

DPL : La vaccination n’a pas d’incidence sur le déroulement de la grossesse et elle peut intervenir à tout moment pendant cette période. Mais des experts recommandent cela après l’embryogenèse, entre la 10e semaine d’aménorrhée et la 20e SA et à privilégier les vaccins à ARN et aucun délai à respecter entre la vaccination et le début d’une nouvelle grossesse.

FDM : En quoi le vaccin contre la Covid19 peut être utile à une femme qui attend famille ?

DPL : La vaccination a un double avantage :celui de générer les anticorps permettant à renforcer la résistance de celui-ci face à la maladie et celui de lui protéger contre les formes graves de Covid-19.

Par ailleurs, il faut savoir que c’est depuis le mois de décembre 2020 que la RDC avait introduit à l’Organisation mondiale de la Santé sa demande de vaccin contre la COVID-19 et il est parmi les premiers pays d’Afrique à recevoir ces vaccins. Le pays s’est prononcé pour l’utilisation des vaccins qui répondent aux conditions de conservation existantes. Il s’agit d’Astra Zeneca, Moderna, Sinovap, Pfizer et Johnson.

Cet article a été réalisé avec l’appui de l’Union Européenne International Partnerships@ EU Partnerships

L'auteur

journaliste reporter depuis 2007

Votre avis sur cet article