FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
EQUITY – BANQUE_DIGITAL
Enfer des femmes

Enfer des Femmes : Victime de l’amour

Je suis mariée depuis 7 ans à un homme intelligent, travailleur et réservé. En plus, il n’a pas beaucoup d’amis, il m’appartient totalement… Un vrai miracle. Il y a 2 mois, un bruit a circulé qu’il y aurait assainissement du personnel dans leur entreprise.

Il m’a semblé perturbé par cette information et à ma question de savoir s’il y avait des risques qu’il soit sur la liste des licencies, il me fait cette proposition : « Peux-tu aller voir mon patron qui t’apprécie beaucoup et va plaider ma cause », « M’écoutera-t-il si j’aborde ce sujet professionnel, lui rétorque-je », « Oui, certainement. Il a beaucoup d’estime pour toi et aime ta façon de préparer le pondu ».

Le lendemain, à la demande de mon mari, je prends rendez-vous avec son patron. Un homme chaleureux, d’un certain âge… Il me reçoit dans l’après-midi dans son bureau. Je lui fais part de ma préoccupation pour le poste de « son jeune frère » comme il aime appeler mon mari. Il me répond que nous n’avions aucune inquiète à nous faire, il n’est pas concerné par cette mesure…

Le soir venu, je rassure mon mari en lui rapportant les propos de son boss. Mais, au lieu de se réjouir, il me traite d’incapable, et me reproche de ne l’avoir pas invité à dîner à la maison pour renforcer les liens car avec tous les concurrents au travail ; il faudrait avoir toutes les chances de notre côté… Ne voulant pas décevoir mon mari et père de mes enfants, je relance son patron qui, comme à son accoutumée, accepte mon invitation à dîner le lendemain a la maison pour manger  mon pondu.

Il arrive à l’heure convenu, les mains chargées de fleurs… Mon mari n’est pas là, retenu au bureau pour une réunion avec son chef de département… Je passe donc la soirée avec le boss de l’entreprise qui s’enquiert de la scolarité de mes enfants… Mon mari nous trouve au dessert et échange quelques mots sympas avec son boss qui ne tarit pas d’éloges sur mon plat et sur les enfants qui grandissaient…

Le patron de mon mari me fixe un rendez-vous dans un restaurant d’un hôtel de luxe… Sans hésiter, je m’y rends car j’avais compris ce qu’attendait mon mari de moi …Tout se passe comme  il faut, entre adultes … Mon mari était prévenu du repas auquel j’étais conviée ne pose pas trop de questions indiscrètes. Se doutait-il de ce qui s’était passé ? Ou fait-il semblant en cautionnant cela ? Un mois après, mon mari est promu chef de Département, à la grande joie de toute la famille…

Sauf que 15 jours après, l’imprévu arriva : le patron de mon mari veut me voir tous les 15 jours pour « nos entretiens physiques ». J’en fais part à mon mari qui ne veut plus que cette relation extraconjugale continue… Et ainsi commence mon enfer. Mon mari ne cesse de m’humilier sans raison, de sortir des petites phrases assassines et ne gêne plus de sortir en dehors des heures raisonnables. Je sais qu’il fréquente une femme depuis 3 semaines, du reste, la ration de la maison a diminué. Je me sens mal. Tout cela ne serait pas arrivé s’il ne m’avait pas jeté dans le bras de son patron pour sa promotion professionnelle.

Je me sens méprisée … Je n’ose en parler à mes belles-sœurs qui me répudieraient dans la seconde. Je dois garder ce secret humiliant de toute ma vie… Mon cœur est rongé par une culpabilité inexpliquée car j’aime tant mon mari… Et puis cette promotion qu’il a eu grâce à moi, nous apporte tant d’avantages matériels… Il ne peut me répudier, il le sait sinon il devra donner des explications à sa famille et aux enfants… Mais, je ne suis plus du tout heureuse dans mon foyer…

Dites-moi que faire ? Je suis vraiment confuse.

L'auteur

Votre avis sur cet article