FDA Magazine
Actualité

Élection des gouverneurs et vice-gouverneur de la province du kongo central : Maître Belinda Luntadila se dit prête à restaurer “l’unité et la cohésion“.

Le réseau des femmes leaders (AWLN) et Afia Mama ASBL plaide pour le changement politique, juridique et social en RDC en demandant aux responsables des parties et regroupements politiques  et aux  députés provinciaux , électeurs des gouverneurs et vice gouverneurs de la province du kongo central de prendre leur responsabilité face aux enjeux de l’heure , pour une réalisation effective de tous les droits humains au profit de toutes les congolaises et congolais.

Ladite rencontre s’est tenue le mercredi 6 Octobre 2021  dans la structure de Afia Mama dans la commune de Lingwala, en présence des femmes leaders et des médias.

D’où maître Belinda Luntadila a pris la parole pour parler sur les motivations de sa candidature au poste de gouverneur de la province du Kongo Central notamment celui de l’unité et la cohésion du peuple de cette province.

« C’est fut une grâce de voir que le kongo central ne soit pas toucher par les séparations des provinces , celles-ci n’a changé que de dénomination de Bas Congo à kongo central alors c’est pour nous une façon de se dire que le Kongo Central est destinée à rester un, dans l’unité et la cohésion, voilà ce qui justifie ma motivation.  »  En invitant là population de cette partie du pays de rester souder.

Dans sa vision elle a également évoqué la question de la culture, Maitre Belinda Luntadila estime qu’il est impérieux d’en parler pour le développement de la RDC en général et le Kongo Central en particulier , en favorisant les braves femmes  ressortissantes du kongo central qui ont  montrées  à la face du monde que la femme également pouvez diriger et mieux le faire.

Fière de son nom , qui as un sens tout à fait très significative Luntadila qui veut dire  »comptez sur moi”  c’est avec ce propos que madame Luntadila  demande à la population Ne Kongo de compter sur elle comme l’explique son nom .

Pour une cohésion nationale, un renforcement de l’Etat de droit et consolidation de la démocratie , le réseau des femmes leaders d’Afrique ( AWLN ) signataires de ce communiqué, lance un vibrant appel sur le respect de  l’établissement des listes électorales conformes à l’article 14 de la constitution , qui stipule que :

<< La femme a droit à une représentation équitable au sein des institutions nationales, provinciales et locales. L’Etat garanti la mise en œuvre de la parité homme-femme dans lesdites institutions.>>

Prenant en compte le fait que les inégalités entre l’homme et la femme persistent dans les secteurs politiques et publics , AWLN met en garde tout les violations de la constitution et autres engagements nationaux et internationaux protégeant la participation des femmes à la vie politique.

Soucieux de voir les opérations électorales se dérouler de manière transparente et apaisées , AWLN recommande c’est qui suit :

– Aux parties et regroupements politiques de veuillez à la représentation équitable des femmes lors de l’établissement des listes électorales et aux femmes de se porter candidates.

 La directrice exécutive de Afia mama , madame Anny Modi , a  pris la parole pour clore en encourageant la candidature de Maître Belinda Luntandila et en demandant aux femmes de soutenir cette candidature.

Votre avis sur cet article