FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Divertissement

Des restrictions imposées aux bars de Kinshasa

Les bars de Kinshasa ne pourront plus ouvrir que de 18H00 à 23H00 la semaine, de 18 heures à minuit le samedi et de 11 heures à minuit le dimanche sur toute l’étendue de la capitale. Une décision prise et annoncée par les autorités de la capitale congolaise. Selon le ministre de l’environnement de la ville de Kinshasa, tous les bourgmestres seront mis à contribution pour l’exécution sans faille de ces mesures afin que Kinshasa retrouve sa belle robe d’antan selon l’idéal prôné par la campagne de salubrité « Kin bopeto» lancée par l’autorité urbaine.   

En matière de tapages diurnes et nocturnes, l’édit 005 du 9 octobre 2012 sanctionne avec des amendes allant jusqu’à 30.0000FC. Pour les récidivistes, les amandes vont jusqu’à 1 millions FC. L’ordonnance du 31 mai 1975 qui réglemente les heures de fermeture et d’ouverture des débits de boissons stipule que l’heure d’ouverture de tout débit de boissons est fixée de 18 heures à 23 heures de lundi à vendredi et de 18 heures à minuit le samedi et de 11 heures à minuit le dimanche et le jour férié légaux.

L’opération « Kin bopeto » est une manière de refuser l’insalubrité ainsi que les maladies provoquées par un environnement malsain.

Les autorités veulent aussi combattre le commerce informel le long des grands artères à moins d’un mètre de la route, dans les quartiers chaud de Kinshasa tels que Huilerie, Kapela, Bandal etc. Bien des terrasses servent des bières et des brochettes tant qu’il y a du monde sur fond de sonorisation saturée qui crache de la rumba même au-delà de minuit.

Avatar
L'auteur

Votre avis sur cet article