FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
EQUITY – BANQUE_DIGITAL
Politique

COVID-19 : L’annonce du déconfinement progressif de la Gombe par le gouverneur Ngobila soulage ses habitants

Après avoir été mise en confinement depuis deux semaines, la commune de la Gombe voit ses activités reprendre progressivement à partir de ce mercredi 22 avril 2020. Un motif de soulagement pour les habitants de cette municipalité qui n’ont pas tardé de prendre d’assaut les supermarchés en vue d’un ravitaillement.

Il faut savoir que c’est depuis le 6 avril dernier que cette commune, considérée comme l’épicentre du Covid-19  dans la capitale, a été mise en quarantaine sur l’ensemble de communes que compte Kinshasa.

Cependant les résidents de la Gombe ont accueilli chaleureusement cette décision de la levée progressive de la mesure de riposte contre le coronavirus. Et pour un premier pas, seuls les supermarchés et les banques sont autorisés à rouvrir afin de faciliter l’approvisionnement de la population de cette juridiction.

L’on peut constater sur terrain l’observance des mesures de prévention et des gestes barrières dont la distanciation sociale, le lavage de main et le prélèvement de température à l’entrée de chaque établissement autorisé à rouvrir.  Une surprise pour tous les acheteurs, la suspension de la rubrique TVA sur les factures,  une mesure  d’allègement prise par le gouvernement central.

Par ailleurs, les employés non résidents à la Gombe témoignent eux aussi, avoir eu accès facile à cette commune grâce à l’implication de l’autorité urbaine.

A retenir que dans le cadre de la riposte contre le Covid 19, le gouvernement central par l’arrêté numéro SC/023/CAB/GVK/GNM/2020 du 18 avril 2020 a rendu obligatoire le port du masque anti projection dans toute la ville de Kinshasa.

A tout contrevenant,  une amande de 5000 francs est exigée et perçue pour le compte la DGRK. Les agents de la police veillent sur le strict respect de ce dernier décret.

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article