FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
EQUITY – BANQUE_DIGITAL
Portrait

Christelle Vuanga : « Le combat de la femme n’est pas contre l’homme mais contre les stéréotypes et les pesanteurs »

Reconnue pour ses débats politiques très nourris, Madame Christelle Vuanga qui a viré du journalisme à la politique, estime que pour vaincre les stéréotypes liés au genre dans les médias, les femmes doivent jouer le rôle actif et passif en même temps.

D’une part, l’honorable Vuanga pense que celle qui est derrière le micro doit accomplir son devoir et sa responsabilité en démontrant qu’il existe réellement des femmes capables et compétentes. D’autre part, elle invite celles qui sont déjà dans les affaires telles que les politiques, les patronnes de presse d’exercer non pas comme faisant du béni-oui-oui mais au contraire d’assumer comme tout autre homme d’affaire.

Abordant l’aspect genre,  madame Vuanga affirme qu’il ne s’agit pas seulement du féminin mais aussi du genre masculin. Ce qui la pousse à dire que dans cette bataille l’homme et la femme doivent se serrer les mains pour avancer ensemble.

« Les pionnières de l’émancipation de la femme n’ont pas été bien comprises et à ce niveau, il faut mettre les femmes à jour pour leur dire que ce combat n’est pas de sortir de l’esclavage ou de la tutelle de l’homme qui est un allié mais plutôt contre les stéréotypes et les pesanteurs qui retiennent la lutte pour l’effectivité des droits de femmes » s’est elle exprimé.

Associée par Internews dans la conception de la 1ère édition de la foire des femmes des médias tenue à Kinshasa en marge de la célébration de la journée internationale de la femme, l’honorable députée Christelle Vuanga se félicite du succès récolté par cette activité foraine.

« Cette 1ère rencontre des femmes de médias a permis de découvrir plusieurs dames qui excellent dans la politique, l’économie et dans bien d’autres domaines alors que beaucoup pensaient que leurs champs d’activité étaient réduits à la musique, la mode, la beauté, etc. »

Par ailleurs, Christelle Vuanga formule le vœu de voir ce genre de foire s’élargir les horizons jusqu’à atteindre d’autres communes de la capitale afin de faire tomber tous les stéréotypes attachés aux femmes journalistes dans le pays.

Cathy Ibandula

L'auteur

journaliste reporter depuis 2007

Votre avis sur cet article