FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Santé

Ce qu’il faut savoir des dysménorrhées

Les règles douloureuses, appelées en langage médical « dysménorrhées », ont différentes causes et s’accompagnent de divers symptômes. Il est une maladie gynécologique la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer, à en croire le Docteur Mabamvu Jaery qui s’exprimait dans une interview accordée au Magazine « Femme d’Afrique ».

Définition

Les règles ou menstruations douloureuses ou difficiles appelées dysménorrhées, viennent de deux mot « dys » ; douleur et aménorrhée ; Réaction des menstruations douloureuses.

Elles peuvent être :

1) Primaires, c’est-à-dire qui apparaissent au début des règles, dès l’adolescence et il n’y a pas de cause identifiable, non plus de trouble gynécologique qu’on pourrait déceler avec les examens.

Elle prend fin avec l’arrivée d’un nouveau-né pour certaines et, pour d’autres, à l’âge adulte, soit 25 ans, et la douleur va de façon décroissante. Elle est la plus répandue, 3/4 des femmes présentent cette forme.

2) Secondaire, c’est-à-dire, une perturbation organique qui est à la base de cette douleur. On peut déceler le trouble gynécologique suite aux douleurs que la personne ressent.

Symptômes

Le plus souvent, des douleurs pelviennes, dans le bas du ventre, d’un seul ou des deux côtés peuvent s’accompagner des troubles digestifs, de nausées, de vomissements, ou encore de maux de tête, explique le Docteur Mabamvu

Jaery, médecin consultant.

Causes

Les causes des règles douloureuses sont multiples et c’est pour cela qu’il faut en parler à son gynécologue. Les douleurs sont dues à la contraction du muscle utérin, appelé le myomètre. C’est l’un des muscles le plus puissant de notre corps. Lors du cycle menstruel, la muqueuse utérine, appelée l’endomètre, s’épaissit et devient très vascularisée afin de se préparer à l’accueil d’un embryon. En l’absence de fécondation, une partie de l’endomètre se désagrège, ce qui constitue les règles.

Que faire quand on a une forte douleur ?

L’automédication pour règles douloureuses ne pose pas de problème. La femme connaît son corps et le type de douleurs qu’elle ressent au moment des règles, mais il est préférable d’utiliser simplement les anti-inflammatoire ( non stéroïde ). Il existe également des moyens non médicamenteux d’apaiser les douleurs pendant les règles. Une bouillotte ou un bain chaud : Appliquer une source de chaleur telle qu’une bouillotte sur votre abdomen douloureux aidera à vous soulager. Prend un bain bien chaud se révèle aussi très efficace.

Se détendre : Le stress conduit à la production d’hormones, comme l’adrénaline et la cortisone, qui stimulent la production des prostaglandines. Faite le yoga.

Un peu de sport : La pratique d’une activité physique de légère intensité tel que la marche ou le vélo est réputée pour atténuer les contractions.

Prendre l’air : Savourer l’air frais est un excellent moyen d’associer le sport à la détente. Cela vous permet également d’occuper votre esprit avec autre chose que vos douleurs.

Qu’est-ce qu’il faut éviter en période de règle ?

Il est aussi déconseillé de consommer du café, mais aussi, d’éviter de boire de l’alcool pendant la période menstruelle, éviter le stress, évitez de fumer. Cela permet aussi d’améliorer la qualité de vie et contrôle la douleur, fait savoir le Docteur Mabamvu Jaery , médecin consultant à la clinique de l’espoir .

1 Comment

Votre avis sur cet article