FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Culture

Brassage culturel sur la consolidation de la paix entre la RDC et la RCA

C’est par ce message centré sur « la consolidation de la Paix entre la République démocratique du Congo et la République Centrafricaine », que s’est tenu, le mercredi 5 décembre, avant le concert prévu dans la soirée (dénommé Songo Event’s), un point de presse à Kinshasa au centre culturel Boboto. Une initiative qui émane des artistes musiciens et slameurs congolais et centrafricains. Un échange fructueux  marqué par trois interventions. Il s’agit des artistes musiciens Esatis Lebon Arnold et du slameur Negue Fly Nsav ainsi que de Monsieur Marcel Lama, l’un des parrains de l’évènement.

Il s’est agi d’un brassage culturel autour de la recherche de la paix, de la cohésion sociale de deux peuples. « Les artistes s’unissent pour la bonne cause », a souligné Esatis Lebon Arnold, l’artiste musicien centrafricain.

« Une aventure qui n’était pas facile », a-t-il reconnu. « Nous avions les idées, de la volonté mais ce sont les moyens qui nous faisaient défaut pour atteindre ces objectifs. Cela fut possible grâce à l’appui de certains partenaires, entre autres le Magazine Femme d’Afrique, à qui nous disons merci pour cet accompagnement ».

Une belle expérience partagée par le slameur congolais Negue Fly Nsav : « Echanger sur la consolidation de la paix à travers ce mixage culturel de ces deux peuples d’Afrique est une belle expérience, un beau parcours, une belle histoire », a-t-il indiqué.

Enfin, Marcel Lama, l’un de parrains de l’évènement Songo Event’s a expliqué son importance. « C’est un événement, une opportunité de réunir ces deux peuples, ces deux nations pour une paix durable », s’est-il contenté de dire.  

C’est par le jeu de questions – réponses que s’est clôturé ce point de presse en prélude à la grande soirée prévue le même jour. 

Victoria Ndaka et Pridia Mayindombe

Avatar
L'auteur

Votre avis sur cet article