FDA Magazine
Your Ads here – Top bar
Société

Assistance : La ministre Béatrice Lomeya au contact des orphelins de Kimbondo

La ministre du Genre, famille et enfant, Madame Béatrice Lomeya s’est rendue dernièrement à l’orphelinat de Kimbondo où elle a été accueillie par le Révérend Hugo quentouraient les tout petits enfants de la fondation pédiatrique de Kimbondo. Ces derniers ont, à leur manière, réservé un accueil digne à leur hôte sur fond des chants et des fleurs. La motivation essentielle de cette visite impromptue était, pour la ministre, de s’enquérir de la situation des pensionnaires de ce site. Une descente-réponse à la promesse faite en son temps, par le gouvernement, dans sa mission d’assurer la protection des enfants en situation défavorisés partout où ils se trouvent.

Devisant avec les responsables de cet orphelinat, la ministre d’Etat a été informée de l’arrivée des nouveaux pensionnaires au sein en son sein. Elle a ensuite visité les différents locaux de l’orphelinat dans une ambiance festive.

C’est à la cours de recréation que s’est organisé laccueil de la ministre. Dans leur mot de bienvenue, les orphelins ont, par le biais de leur aîné, remercié la ministre d’État pour la promesse tenue. Quant à la représentante de la famille Kimbondo, Sylvie Kapinga, elle a fait savoir les désidératas de l’orphelinat lesquels se cristallisent autour de la mécanisation du personnel et de l’attention accrue que les institutions sont censées apporter à lorphelinat en cette période de crise sanitaire. L’orphelinat, a-t-elle dit, traverse un de ses pires moments du fait de la covid-19 dont les effets pervers influent négativement sur la gestion du site.

La ministre d’État a fait un don de plusieurs lave-mains, des savons liquides, des désinfectants et autres biens de première nécessité dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 tout en insistant sur le respect des mesures barrières. Elle na pas manqué d’exprimer sa satisfaction à lissue de cette visite et salué l’engagement du père Hugo dans l’encadrement de ces orphelins. Une photo de famille et autres cadeaux en nature ont sanctionné cette visite éclair qui entre dans les annales de l’orphelinat.

Votre avis sur cet article