FDA Magazine
Portrait

Aminata Namasia (28 ans), la plus jeune ministre du nouveau gouvernement

Aminata Namasia a été nommée vice-ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST) du nouveau gouvernement de la RDC, rendu public le lundi 12 avril. Elle est la personnalité la plus jeune de gouvernement qui compte 57 membres, dont 14 femmes. « Mes sincères remerciements au Chef de l’Etat et Garant du bon fonctionnement des institutions ainsi qu’au Premier ministre pour leur confiance. Loin d’être un privilège, c’est une responsabilité et un énorme défi à relever. La jeunesse a encore gagné », a déclaré la nouvelle vice-ministre sur ses réseaux sociaux.

Avec sa nomination, Aminata Namasia fait désormais partie du cercle très fermé de jeunes ministres de moins de trente ans en Afrique, avec Emma Theofelus, 24 ans, vice-ministre des technologies de l’information et de la communication de la Namibie ainsi que Yacine Oualid, 27 ans, ministre délégué aux startups dans le gouvernement algérien. « 

Avant d’être la plus jeune membre du nouveau gouvernement, Aminata Namasia était déjà la plus jeune députée du pays, élue à l’âge de 25 ans, lors des élections législatives du 30 décembre 2018 dans la circonscription électorale de Bambesa, dans la province du Haut-Uélé (Nord-est). Cette circonscription électorale n’avait qu’un seul siège à pourvoir et comptait 21 candidats dont 16 hommes et 5 femmes.

Membre du parti congolais pour le développement (PCD), son statut de députée la plus jeune de l’actuelle législature lui a notamment permis d’être  deuxième assistante du président du bureau provisoire de l’Assemblée nationale, conformément à la Constitution qui stipule que ce bureau est présidé par le député le plus âgé , secondé par les deux députés les plus jeunes. Aminata Namasia y a exercé la fonction de questeur. Plus récemment, au sein du « Bureau d’âge », mis en place après la déchéance de l’ancien bureau de l’Assemblée nationale, que dirigeait Jeanine Mabunda, Aminata Namasia a également occupé le poste de questeur.

Aminata Namasia est diplômée en économie monétaire en 2017, de la faculté d’administration des affaires et sciences économiques (FASE) de l’université protestante au Congo (UPC). Elle est la présidente de la Fondation Aminata Namasia et également ambassadrice avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), pour le projet Cantine Scolaire à Rutshuru au Nord Kivu, dans l’Est de la RDC.

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article