FDA Magazine
Culture

4ieme Edition de la Grande Rentrée Littéraire de Kinshasa : Rendre les livres accessible à tous , tel est le souhait de Kathryn Brahy

La place des artistes située au rond-point victoire a servi de cadre à l’organisation de la quatrième édition de la grande rentrée littéraire de Kinshasa. La cérémonie d’ouverture s’est tenue le jeudi 12 septembre dernier en présence de différentes autorités de la ville ainsi que de la Déléguée Générale de Wallonie-Bruxelles en RDC, Mme Kathryn Brahy. Pour cette dernière, la place des artistes est un lieu très important et symbolique pour abriter ladite cérémonie parce qu’elle tient bien sa place.


« C’est un acte de conviction que Wallonie-Bruxelles fait de sortir de notre centre à l’étranger et de venir ici avec nos livres, avec surtout, tous les écrivains qui ont sorti des livres particulièrement cette année. Nous saluons la disposition d’esprit affichée par la population congolaise qui dément le slogan selon lequel les congolais ne lisent pas », a-t-elle déclaré. Cet acte de conviction de rendre les livres accessibles à toutes les catégories sociales, fait suite à un atelier qui s’est tenu en décembre 2009 et qui avait rassemblé non seulement des écrivains, mais aussi, les imprimeurs, les bibliothécaires, les lecteurs, les acteurs du livre etc, pour élaborer enfin une vraie politique du livre et les rendre accessibles à tous, a soutenu Mme Kathryn Brahy.

Il s’agit là, a-t-elle ajouté, d’un maillon supplémentaire pour que demain, le livre soit accessible à tous. « Cela se complète avec la déclaration du nouveau gouvernement et nous serons à ses cotés pour une politique culturelle très forte », a-t-elle conclu.

Pour le vice-président d’Association des éditeurs du livre, le professeur Makolo, la Grande rentrée littéraire est un moment important pour tous les opérateurs du secteur parce qu’il permet à tous les congolais de prendre le goût de la lecture. C’est une occasion qui nous est offerte pour célébrer le livre au sens large, et aussi, un moment d’échanges entre différents éditeurs, auteurs et tant d’autres amoureux de la lecture.

Le prof. Makolo a émis, pour sa part, le souhait de voir un jour la RDC organiser une foire internationale du livre à l’instar de celle organisée à Dakar, Tunis et à Casablanca.

Tout en tenant compte de ce que fait la Lybie, la délégation générale de Wallonie Bruxelles et d’autres opérateurs concernés ont pris l’engagement de rendre ce secteur meilleur. Le scientifique a clos ses propos en remerciant les organisateurs pour l’instauration du prix Zamenga Batukezanga « prix Makomi » qui n’est autre qu’une façon d’encourager les auteurs. Bon vent à ce prix qui est déjà à sa troisième édition

Christelle Mpongo

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, fondatrice du magazine Femme d'Afrique.

Votre avis sur cet article